Vœux

Voilà un exercice bien difficile qui se présente à nous : essaimer nos vœux pour 2021.

Essayons tout de même. 

☆ Nous faisons donc le vœu que nos téléphones soi-disant intelligents n’écrivent pas “virus” quand on tape le v de “vœu”.

☆ Que nos frères et sœurs architectes soient considérés, au sens noble du terme, pour ce qu’ils sont : des empêcheurs de bâtir en rond.

☆ Que la culture, genou à  terre, se relève grâce à nous tous. 

☆ Que les moteurs de recherche ne nous proposent pas “toys” quand nous entrons le t de “tous” car non, nous ne sommes pas les jouets des grands groupes du BTP.

☆ Que nos maîtres d’ouvrages cessent de penser que les nouveaux outils de dessin sont garants de la qualité architecturale, celle-ci suivant une courbe parallèle à celle de la complexification  desdits outils.

☆ Que nos jeunes archis soient, à la sortie de l’école, autre chose que de la chair à agence. 

☆ Que le droit au logement se pense autrement qu’avec des chiffres.

☆ Que conjoncture ne rime plus jamais avec dictature.

☆ Que l’adversité fasse émerger une réelle solidarité entre nous, altruistes par profession, individualistes par erreur. 

Voici, mes amis, un programme chargé. Il est entre nos mains aujourd’hui.

Partager :